Partagez | 
 

 Darth Tharion - "I'm always hungry"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Tharion
Hungry Sith
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 11/01/2016
• Âge du personnage : 24
• Race : Zabrak
• Localisation : Korriban
• Allégeance : Ordre Sith

• Inventaire : - Double sabre laser rouge
- Intercepteur de classe Doom
- Ancienne épée Sith
- Amulette Sith brisée

• Autres comptes : Jansen Ymilone

MessageSujet: Darth Tharion - "I'm always hungry"   Lun 25 Jan - 12:48

Tasaa Vruke

Affiliation : Ordre Sith • Identité du combattant : Darth Tharion • Âge : 24 • Espèce : Zabrak • Planète d'origine : Cal-Seti • Taille : 1M55 • Couleur des cheveux : Pas de cheveux • Couleur des yeux : Jaune •

PHYSIQUE •
Tasaa est plutôt petite mais relativement musclée. Son corps, qui ne laisse pas indifférent la gente masculine, ne correspond pourtant pas à l'idée de ce que l'on pourrait se faire d'une personne qui a vécu dans l'oubli total.  Même après des années passées dans les tombeaux Sith, on peut facilement voir qu'elle a pu manger à sa faim et cela est même plutôt inquiétant... La couleur de sa peau est quasi-beige mais elle est recouverte de tatouages rouge et noir de la tête au pied. Elle a opté pour une tenue légère en cuir de chien tukata qui selon ses dires, facilite le mouvement. Corrompue par le côté obscur, ses cornes zabrak ont poussées bien plus vite que prévue pendant son adolescence. Même si elles sont bien plus longues que la normale, elles n'ont tout de même jamais été entretenues et ces pointes acérées sont même devenues des armes pour la zabrak. Elle porte à sa hanche un sabre laser à double lame qu'elle a subtilisé à un acolyte et qu'elle n'a jamais changé depuis. Dans son dos, elle porte une épée courte Sith que les Sith lui ont autorisés à garder de manière symbolique, comme si elle avait réussi une épreuve que l'on donne habituellement aux acolytes alors qu'elle s'est "contentée" de survivre six ans des les tombeaux. Autour de son cou, elle s'est fabriquée un pendentif dont le bijou central est une amulette Sith brisée. Personne n'a su déterminer sa provenance et Tasaa prétend que c'est ce bijou qui lui a sauvé la vie et lui a fait voir ce qu'était les préceptes du côté obscur...


PSYCHOLOGIQUE • Tasaa est imprévisible et dangereuse, mais visiblement c'est ce qui a séduit le conseil Sombre puisqu'il a décidé de la garder en vie à condition de reprendre sa formation depuis le début. C'est une personne qui n'a connu le bonheur à qu'à de brefs moments pendant sa vie. Dans son esprit, elle finit même parfois par transformer des choses malheureuses en choses heureuses. Complètement instable, son imagination lui joue des tours et lui fait parfois apparaître une autre entité qui correspond alors à une autre facette de son identité capable de prendre des décisions irraisonnées. Quand son comportement n'est pas régit pas une autre de ses personnalités, Tasaa est une apprentie relativement obéissante quoi qu’émotive qui a du mal à se détacher du passé et notamment du long séjour qu'elle a passé dans un tombeau de la Vallée des Seigneurs Noirs. D'une manière générale, elle est toujours guidé par une idéologie de la survivance et c'est un point grandement apprécié des Sith. Cependant, manger de la chair d'autres espèces intelligentes lui est évidemment reproché et c'est une addiction qu'elle-même tente de se défaire.

Approche de la force •
Durant son enfance et son apprentissage, son lien avec la Force n'était pas très développé. Elle était même plutôt mauvaise et il faudra plusieurs contacts avec les ténèbres pour que le côté obscur s'immisce en elle et dévoile tout son potentiel. Elle pourrait être puissante dans la Force, mais n'ayant connu pratiquement les arts Sith qu'à travers la lecture de textes anciens et le contact avec un vieil holocron dans un tombeau Sith, il est impossible de déterminer sa puissance exacte. Le manque de discipline est également à prendre en compte puisque personne ne l'a encore encouragé ou conseillé dans son utilisation de la Force obscur. Finalement, c'est comme si sa formation reprenait depuis le début, il faudra oublier tout ce qu'elle a apprise ou presque dans ce tombeau...
INVENTAIRE •
Arme principale : Double sabre laser rouge
Armes secondaires : Ancienne épée Sith
Armure : Tenue en cuir noir
Vaisseau : Intercepteur de classe Doom
Droïde : /
Autres : Une amulette Sith cassée
Points forts :
- Obéissante
- Relativement calme quand ce n'est pas une autre personnalité de son esprit qui la gouverne
- Facilité à interagir avec les objets du côté obscur
Points faibles :
- Imprévisible
- Instable
- Émotive

Histoire



♫ - Le seigneur Lox marchait d'un pas pressé dans les couloirs sombres de l'académie Sith de Korriban. Son fidèle droïde de protocole qui l'accompagnait peinait à suivre le rythme effréné de son maître. Le seigneur Lox était un pur-sang Sith respecté de tous et finalement, sa seule faiblesse -selon le Conseil Sombre- , c'était sa fascination pour les cas désespérés de Korriban. Ce qu'il ne savait pas encore, c'est qu'il s'apprêtait à rencontrer le cas le plus désespéré de toute sa carrière de recruteur dans l'académie Sith. Tandis qu'un infirmier s'approchait de lui, Lox s'empara brusquement du datapad que tenait alors son droïde jusqu'à présent.

- Est-elle éveillée ? déclara le Sith d'une voix caverneuse.
- Oui, mon... oui mon seigneur, balbutia l'infirmier. Elle... elle, n'est plus à l'infirmerie nous l'avons déplacé en salle d'interrogation, c'était le seul moyen...
- C'est la dernière fois que vous prenez de telles décisions sans m'en informer avant !
- Mais mon seigneur, je suis désolé, elle a... tué son voisin de chambre...
- Elle n'est pas familière avec le règlement de l'Ordre, elle a dû se sentir en danger... Lui avez-vous retiré le sabre laser qu'elle a volé dans les tombes ?
- Oui mon seigneur...
- Bien, elle a donc fait usage de la Force alors... Qu'était-ce, un étranglement de Force ?
- Non... Mon seigneur, je suis désolé...
- Parlez ! Comment diable est-il mort ?
- Mon seigneur... Il semblerait qu'elle l'ait mangé...


♫ - À ces mots, Lox lâcha son datapad de stupéfaction. Son droïde s'empressa de le ramasser immédiatement. Lox avait déjà pris en charge des apprentis en proie la folie, mais ça... Il n'avait jamais entendu une chose pareille de sa vie. Il fit signe à l'infirmier de regagner son poste et le seigneur Sith prit alors la direction de la salle d'interrogation. En chemin, il prit soin de regarder une dernière fois son datapad. Le doute s'installa dans son esprit. Il venait tout juste de se rappeler de ce qu'était la crainte et il en avait honte. Lorsqu'il pénétra dans la salle d'interrogation, l'inquisiteur qui s'y trouvait lui adressa un regard compatissant et quitta rapidement la pièce. Dans une cage, une zabrak vêtue d'un simple linge blanc ensanglanté était assise en tailleur.

- J'ai environ dix mille questions pour toi, mais je vais commencer par celle qui me semble la plus pertinente, esclave : pourquoi diable as-tu dévoré cet acolyte dans l'infirmerie ?
- J'avais faim, répondit timidement la frêle créature. Je ne l'ai pas dévoré, j'ai juste croqué ça et là... En commençant par le cou pour qu’il ne puisse pas crier, je suis désolée... Puis-je sortir de la cage ?
- Des remords ? Je ne m'y attendais pas. Crois-moi, dans ma vie, je n'ai pas souvent craint pour ma vie... Cette crainte, cette faiblesse... C'est elle qui m'empêche de te libérer de cette cage. Comment puis-je être sûr que tu ne te jetteras pas sur moi pour me ... dévorer ?
- C'est très simple mon seigneur,
fit-elle en se levant, je n'ai plus faim.

Lox hésita quelques secondes avant d'abaisser le levier de la cage. La jeune femme grelotta mais resta immobile. Lox lui désigna des habits propres et un endroit où se changer. Ensuite, il lui ordonna de s'assoir sur une chaise, où la zabrak reprit sa position initiale.

- Comment t'appelles-tu ?
- Darth Tharion
- C'est impossible. Tu n'as jamais été un seigneur de l'Ordre Sith, comment peux-tu prétendre te nommer ainsi ?
- Je ne l'explique pas. C'est comme ça. Ce titre est venu à moi, c'est le mien maintenant. Je l'ai mérité... Vous savez de quoi je parle ?
- Bien que survivre six années dans les tombes de la Vallée des Seigneurs Sombres est un exploit, cela ne t'autorises pas à choisir le titre de Darth...
- Darth Zhokkin, mon maître me disait le contraire ! Il disait que j'avais passé les épreuves avec brio !
hurla-t-elle.
- Quel maître ? Tu étais seule dans cette tombe...
- Oh... C'est vrai...
Elle semblait être déçue. Oui, c'est dommage, mais Darth Zhokkin n'existe pas, il fait parti de mon imagination... Il ne veut pas sortir de ma tête je crois... Je le hais ! Non, je ne serais rien sans lui, fit-elle en sanglotant... Aidez-moi...

Darth Lox était abasourdi par cette déclaration. Il claqua des doigts et son droïde se colla quasiment à lui. La machine lui tendit un petit holo-enregistreur

- Pourquoi ne reprendrions-nous pas tout depuis le début ?

Le début ? Il est triste. Le milieu et la fin le sont aussi. Dans son ensemble, ce n'est pas une histoire agréable. C'est même le genre d'histoire que l'on préfère oublier. Tu es née esclave, alors forcément, on peut difficilement faire pire comme début de vie. Esclave du Cartel Hutt, comme tes parents, comme tes grands-parents avant toi. Ils n'ont rien trouvés de mieux pour le nommer, ils n'essayent même pas de le cacher : le marché aux esclaves de Cal-Seti, tu es une marchandise : tes services contre ton enfance et ta vie, le deal ne semble pas être juste. C'est là où tu es née, sur une planète commerciale des mondes du noyau, Cal-Seti. Maintenant que tu y penses, ça serait plutôt une bonne idée d'y retourner et de détruire complètement cet endroit. Même chose pour Hutta, là où on t'emmenes juste après t'avoir acheté.

Tu n'as jamais connu tes parents, mais il a bien fallu t'élever. Un nourrisson ne fait pas un bon esclave, mais il devient plus facile à manipuler par la suite, il ne faudrait surtout pas qu'il puisse s'habituer à quelconque liberté. Ton maître, ton propriétaire est un Hutt, Fetenn. Il est horrible à tes yeux, mais finalement pas plus qu'un autre Hutt. Son conseiller, Zeenn, un Falleen te semble déjà plus amical. Cela tombe plutôt bien, c'est lui qui t’élèvera, c'est son travail pour le moment. Sa femme est là pour l'aider aussi et sa voix douce et tendre apaise parfois tes maux. On ne t'apprends pas à lire, parce que ça ne te servira pas à quoi que ce soit pour ce que Fetenn prévoit de faire de toi. On ne t'apprends pas à te défendre non plus, on t'apprends tout simplement à répondre oui et à faire la révérence. Dès que tu as l'âge de savoir porter des choses, on te fait nettoyer la cour du Hutt sur Nal Hutta, on te fait apporter le dîner le soir et parfois, quand il a bien bu, Fetenn veut que tu lui chantes une chanson, mais tu chantes mal à cause des larmes qui coulent sur tes joues.

Tu rêves d'autre chose mais tu ne saurais décrire de quoi il s'agit. Le soir, tu joues avec un bâton en bois en cachette, sinon tu risquerais d'être punie. C'est drôle, ce bâton, il ressemble à l'arme que tu voleras dans les tombes plus tard sur Korriban ! Comme si cet engin t'étais prédestiné ! Oui c'est drôle. Sauf quand le bâton finit par casser, tu as l'impression que tout finit par casser de toute façon, et tu penses que tu seras la prochaine à être cassée. Tu cherches un autre bâton et celui-là vient à toi directement dans tes mains, oui tu l'as vu volé dans les airs. Tu penses que tu es une sorcière et décide de n'en parler à personne et tu as peur. Peur que l'on te découvre, peur de ce pouvoir que tu n'as jamais voulu avoir.

On ne t'apprends pas l'histoire non plus et tu ne comprends rien à ce qui se passe dans la galaxie. Zeenn comprends des choses, il est intelligent et tu l'écoutes. Lui et sa femme t'aiment vraiment même si tu ne sais pas ce que "aimer" veut réellement dire. Tu l'écoutes, mais tu ne le comprends pas : le retour de l'Empire provoquera l'éclatement du Cartel Hutt, il en est certain ! Évidemment, il s'était trompé. Tu ne comprends pas ce qu'il veut exactement, mais tu sais que le suivre est une bonne idée. Le magnifique palais de Fetenn s'est transformé en zone de guerre, les loyalistes du Hutt se battent contre des révolutionnaires et des esclaves. Zeenn et sa femme t'aiment, ils t’emmènent avec toi et s'échappent de Hutta et pensent que rejoindre l'Empire est une bonne idée. C'était une mauvaise idée.

Même si il est vrai qu'être esclave de l'Empire est plus gratifiant qu'être esclave du Cartel, tu restes quand même une esclave. L'Empereur est drôle, il n'appelle pas les esclaves des esclaves, il les appellent "serviteurs dévoués responsables des petits travaux du glorieux Empire". Il a de l'humour et ça l'empêche d'être condamné par le reste de la galaxie. Il est malin. Travailler pour l'Empire est différent. Tu ne passes plus tes journées à nettoyer le palais d'un Hutt ou préparer et servir le repas, tu passes tes journées dans un château d'un seigneur Sith sur Dromund Kaas. Le seigneur Qael passe des heures à son bureau près de la fenêtre à traduire des textes anciens et classer des vieux objets. Tu trouves cela intéressant et les tâches qu'elle te confie ne sont pas aussi fatigantes que celles sur Hutta. Tu ouvres la porte aux invités et ferme ta bouche et Qael t'apprécie. Quand elle te demande de lui apporter un livre depuis sa bibliothèque quand elle ne veut pas se lever, tu t’exécutes et elle est contente. Elle ne te parle pas beaucoup, mais au moins elle ne te crie pas dessus.

C'est quand elle t'a demandé de lui apporter un holocron que tu comprends ce qui est en train de se passer. Tu viens tout juste de faire le lien avec le bâton qui bougeait tout seul sur Hutta. Grâce à Qael, tu sais maintenant ce qu'est la Force mais tu ne la comprends pas. L'holocron est pourtant bien protégé par une espèce de boite en verre et pourtant... Pourtant quand tu poses tes mains sales dessus, l'objet réagit et toi aussi. La bibliothèque s'illumine d'une couleur violette éblouissante, tu entends des sons qui semblent venir d'outre-tombe et cette peur qui te dévore est fascinante ! Tu as mal mais tu aimes bien ça et tu ne sais pas pourquoi. Qael vient à ton secours et te sépare de l'objet et pense que que c'est le destin qui t'a mené là. Elle veut t'envoyer sur Korriban et tu ne sais pas trop quoi penser, car tu t'habitues à Dromund Kaas et tu as peur de partir encore et de ne plus jamais avoir de maison de ta vie.

Quand tu es sur Korriban, tu n'as plus envie d'être là. Tu veux retourner sur Dromund Kaas ou peut-être même sur Hutta. Tu n'aimes pas les gens qui sont là, tout le monde s'amuse à te faire du mal et tout le monde rigole quand ils t'appellent "esclave". Surtout lui, c'est le pire. Lui, c'est un autre acolyte comme toi, mais il n'est pas esclave alors les autre l'aiment. On te répète toute la journée que tu es inutile et que tu n'arriveras jamais à rien et tu ne t'énerves pas parce qu'ils ont raison. Tu n'es pas comme les autres qui peuvent déplacer des objets imposants ou lancer des éclairs. Ton pouvoir, c'est de pleurer en silence et ce pouvoir ne sert à rien. Lui, il est encore là et il veut te faire du mal. Il vient te rendre visite la nuit et te fais du mal. Tu te laisses faire, parce qu'après tout, ça ne dure jamais longtemps. Il dit que si tu le dénonces, il te tuera et comme tu as peur de la mort, tu ne dis rien. Plus tard, tu te fais tatouer et tu deviens rouge, tu as la couleur du sang maintenant et ça te plait.

♫ - Plusieurs fois, tu es punie pour ton incompétence et on pense même te chasser de Korriban. Finalement on t'accorde une dernière chance et on t’envoie chercher un objet dans un tombeau. Vraiment, après toutes ces années, il y encore des objets à aller chercher là dedans ? Lui, il vient avec toi et tu comprends rapidement que c'est ta mort que l'on désire en t'envoyant dans ce tombeau. Lui, il est malin et débrouillard et parvient même à te piéger là-dedans et tu es coincée. Tu veux le tuer mais il est déjà loin devant toi. Toi tu es seule et tu oublies à quoi ressemble la lumière du jour. Tu pleures parce que tu as faim et parce que des bêtes t'attaquent. Tu as tué la bête mais tu as toujours faim, alors tu la manges mais tu t'empoisonnes. Tu marches des heures dans la poussière et tu trouves un source d'eau potable qui coule goutte par goutte. Tu réfléchis et tu utilises des amphores Sith pour les remplir d'eau et tu es fière de toi parce que tu as réussi quelque chose !

Dans le tombeau, tu ne meurs pas. Tu ne pleures plus non plus. Tu manges des animaux crus qui t'empoisonnent mais tu apprends à ignorer la douleur. Tu t'aménages un lit de pierre et tu attends des journées entières. Évidemment, personne ne vient te chercher. Ce n'est pas trop grave parce que tu es bien mieux sans eux. Tu oublies le visage de tout le monde, sauf le sien. Un jour, tu fais la rencontre d'un maître Sith. Il te rappelle un peu Zeenn parce qu'il est gentil et patient. Tu ne comprends pas ce qu'il fait là et tu as peur de lui demander. C'est un humain à la barbe noir qui s'appelle Darth Zhokkin et il t'invite à le suivre. Tu penses qu'il t’emmène à la surface mais avec lui, tu t'enfonces de plus bel dans le tombeau. Il t'emmène lire des textes anciens sur les murs et avec son aide, tu trouves un holocron perdu qui ressemble un peu à celui que tu as tenu sur Dromund Kaas. Il t'apprend ce qu'être Sith veut dire et tu comprends des choses peu à peu.

Tu as perdu la notion du temps et Zhokkin ne veut toujours pas que tu remontes à la surface. Les animaux commencent à manquer par ici et tu ne sais pas quoi faire pour manger. L'image de Zhokkin s'estompe peu-à-peu et tu ne comprends pas ce qui se passe. C'est bien plus tard, quand tu réalises que Zhokkin n'existe pas que tu te remets à pleurer et à crier parce que tu es devenue folle. Ton imagination, ta folie ont créés Zhokkin et cela te rend triste de ne pas savoir qu'il existe. Tu penses à autre chose quand tu entends un acolyte descendre les marches. Comme toi, il passe son épreuve, il doit récupérer quelque chose. Il a un beau sabre laser à deux lames et ne comprends pas ce que tu fais là. Alors tu le laisses s'approcher de toi mais tu as faim. Quand il est tout prêt, tu le croques ici et là et ça va mieux, beaucoup mieux. Il n'est pas empoisonné lui, il t’apporte une énergie que tu n'avais encore jamais ressentie jusque là. Tu en veux encore ! Tu t'empares de son sabre, ça sera le tien maintenant, il remplacera ton bâton perdu sur Hutta. L'étudiant qui se trouve dans ton estomac, lui, on le cherche. Alors on envoie d'autres étudiants pour le trouver. Mais ils ne remontent pas à la surface, tu les tues d'un coup de sabre, tu te rappelles comment faire avec l'holocron, et tu les manges parce que cela te guérit.

Ils arrêtent d'envoyer des étudiants. Dommage, parce que ton estomac gargouille encore. Ils envoient un maître Sith, un bizarre avec une tête étrange. Peut-être que lui sera encore plus délicieux, peut-être qu'il t’apportera plus de puissance ! Mais ce n'est pas un acolyte et il sait se battre, il ne se laisse pas tomber dans les pièges que tu as concoctés. Alors tu décides de lui sauter dessus mais il ne se laisse pas faire. Il te donnes un coup qui t’assommes presque. Tu es encore consciente mais tu ne peut plus bouger. Il te porte dans ses bras et tu te sens faible. Il t’amène dehors et le soleil te brûle les yeux. Tu cries mais le Sith bizarre ne veux pas t'entendre. Il s'avance vers le temple, tout le monde te regarde et tu as honte. Tu es fatiguée et tu décides de t'évanouir.

On t'as mise dans un lit d'hôpital. Tu es là depuis un moment, tu le sais. Il y a un droïde à côté de toi qui te dis des choses que tu ne comprends pas. Il t’amène une espèce de petit tube de nourriture que tu engloutis immédiatement. Le droïde s'en va, tu veux lui dire que tu as encore faim mais il est déjà parti. Tu te lèves, tu as la tête qui tourne. Tu aperçois un acolyte blessé sur le lit d'à côté. Tu n'es plus dans le tombeau maintenant, si tu te laisses aller, tu seras puni. Mais tu as faim, alors tu t'approches de lui... Promis, ça sera le dernier ?


Le récit de Tharion arqua un sourcil à Lox. Il soupira longuement et vérifia que son droïde avait bien tout noté. Il fixa le plafond un instant et tenta de faire le vide dans son esprit car il avait maintenant une décision à prendre. Très silencieusement, il se leva de son siège et s'approcha doucement de la zabrak.

- Je suis dangereuse, je suis imprévisible, je sais comment cela fonctionne : vous allez me tuer.
- Tu es dangereuse oui... Mais nous n'allons pas te tuer.
Le regard de de Tasaa s'illumina. Tu as évidemment beaucoup de retard à rattraper et la galaxie n'est pas prête à t'accueillir et cela pourrait jouer en notre faveur. Vois-tu, nous les Sith, savons qu'une nouvelle guerre est inévitable. La situation actuelle est telle que jamais nous n'avons été aussi proche de prendre le pouvoir et d'occuper enfin la place que nous méritons tous : celle de seigneurs de la galaxie toute entière ! Nous avons besoin de tout ce qui pourrait faire pencher la balance en notre faveur, nous avons besoin d'armes mortelles, comme toi... Et nous avons besoin d'arme que personne ne serait capable de voir venir, nous avons besoin d'une arme imprévisible ... comme toi ! Il s'approcha d'elle et lui tendit la main. Et c'est pour ces raisons que nous n'allons pas te tuer, seul l'avenir nous dira si c'était la bonne chose à faire !
- Merci, mon seigneur.
- Bien sûr, nous ne pouvons te laisser agir seul. Nous te placerons sous la tutelle d'un maître, bien réel cette fois-ci, pas une illusion. Il complétera ta formation et ... tentera de te canaliser... Je l'espère.


De l'autre côté de l'écran...
Prénom ou pseudo : Galw1n • Âge : 25 • Région : Vaucluse • Comment as-tu connu le forum ? Il est venu à moi comme par magie • Autre chose à dire ? Rhubarbe •

Fiche codée par Mad.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Tharion
Hungry Sith
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 11/01/2016
• Âge du personnage : 24
• Race : Zabrak
• Localisation : Korriban
• Allégeance : Ordre Sith

• Inventaire : - Double sabre laser rouge
- Intercepteur de classe Doom
- Ancienne épée Sith
- Amulette Sith brisée

• Autres comptes : Jansen Ymilone

MessageSujet: Re: Darth Tharion - "I'm always hungry"   Jeu 4 Fév - 10:45

En fait j'ai fini \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Mortuus

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2015
• Âge du personnage : 45
• Race : Humain
• Allégeance : Ordre Sith


MessageSujet: Re: Darth Tharion - "I'm always hungry"   Lun 8 Fév - 22:21

Bienvenue !

Hey ! Bienvenue dans notre galaxie lointaine, très lointaine ! Le staff a l'honneur de t'annoncer que ta fiche est validée ! Quelques informations et indications supplémentaires avant de commencer à RP :



• Maintenant que ta fiche est validée, n'oublies pas d'aller ouvrir ton Journal des RP qui est obligatoire et qui permettra de rendre plus clair le suivi de ton personnage.
• Tu peux également en profiter pour ouvrir ton Datapad si tu le souhaites en cliquant ici.
• N'hésite pas à faire un tour du côté de l'Espace Membre si tu as besoin d'un coup de main pour un avatar ou si tu dois d'absenter !
• Enfin, s'il te reste des questions, nous te conseillons de faire un petit tour sur la page de questions.

Le petit mot en plus :

Bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Darth Tharion - "I'm always hungry"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Darth Tharion - "I'm always hungry"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Darth Tharion - "I'm always hungry"
» Darth Taran
» Darth Molvan [finis]
» 'India has the highest number of hungry people on earth'
» Darth Nacht [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie administrative :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: