Partagez | 
 

 Datapad de Londuu Rhes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Londuu Rhes

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 10/06/2015
• Âge du personnage : 34
• Race : Nautolan
• Localisation : Coruscant
• Allégeance : République

• Inventaire :
- Canon d'Assaut modèle Havoc
- Pistolet Blaster
- Vibro-épée noire
- Armure de soldat de la République


MessageSujet: Datapad de Londuu Rhes   Dim 31 Jan - 19:34

« Connexion à la base de données en cours »


Veuillez patienter...

Accès aux données 2L78916...




« Connexion à la base de données réussie »


« Bienvenue Administrateur »


« Sélection du dossier à ouvrir »

« Ouverture du dossier sélectionné en cours... Veuillez patienter »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Londuu Rhes

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 10/06/2015
• Âge du personnage : 34
• Race : Nautolan
• Localisation : Coruscant
• Allégeance : République

• Inventaire :
- Canon d'Assaut modèle Havoc
- Pistolet Blaster
- Vibro-épée noire
- Armure de soldat de la République


MessageSujet: Re: Datapad de Londuu Rhes   Dim 31 Jan - 19:44

Accès au dossier n°1...


« Identité »


Photo d'identité:
 


• Nom complet : Londuu Rhes

• Surnom : Capitaine ; Boss

• Espèce : Nautolan

• Planète natale : Glee Anselm

• Âge : 36 ans

• Taille : 1m96

• Poids : 98 kilos

• Frère(s) et sœur(s) : 1 sœur

• Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

• Situation sentimentale : Célibataire

• Enfant(s) : Aucun

• Teint de peau : Vert

• Couleur des yeux : Noir

• Affiliation : République Galactique

• Profession : Soldat des Forces Spéciales de la République

• Vaisseau : Aucun

• Lieu de résidence actuelle : Appartement sur Coruscant

• Couleur : #993300


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Londuu Rhes

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 10/06/2015
• Âge du personnage : 34
• Race : Nautolan
• Localisation : Coruscant
• Allégeance : République

• Inventaire :
- Canon d'Assaut modèle Havoc
- Pistolet Blaster
- Vibro-épée noire
- Armure de soldat de la République


MessageSujet: Re: Datapad de Londuu Rhes   Dim 31 Jan - 19:58

Accès au dossier n°2...


« Profil détaillé »


« Description psychologique »

D'un sang-froid étonnant que presque rien n'a jamais su troubler, Londuu est un être capable de ne montrer aucune émotion si ce n'est le calme absolu. Ce fut un long travail que d'acquérir ce flegme total, qui est parfois qualifié par ceux qui ne le connaissent pas d'indifférence ou de détachement. Mais il ne faut pas s'y tromper car, même s'il les dissimule avec talent, le Nautolan n'est pas insensible, bien au contraire. Il considère simplement que des émotions telles que la colère ou la tristesse ne feraient que le perturber lors du combat et préfère donc les laisser de côté. Il met en quelque sorte ses émotions sous clé et attend la fin des événements pour les exprimer. Il préfère d'ailleurs généralement rester seul pour laisser libre-court à ses sentiments afin de rester une figure de sang-froid pour ses amis et ses collègues, qui n'ont jamais réussi à le mettre ou à le voir en colère. Sérieux et rigoureux, il accomplit sa tâche de soldat avec un grand zèle et ne laisse jamais la paresse ou la nonchalance s'installer en lui.

Cependant, Londuu est quelqu'un qui sait différencier vie publique et vie privée. Ainsi, s'il peut paraître presque froid au premier abord, il peut également être un homme souriant et détendu dès lors qu'il n'est plus en mission. Soucieux du bien-être de ses amis, il est capable d'absolument tout pour eux, quel que soit le prix à payer. Sympathique et optimiste, rien ou presque n'est capable d'entamer sa bonne humeur, qui s'avère presque aussi redoutable que son sang-froid en mission.

Londuu est également particulièrement obstiné, ce qui lui valu à plusieurs reprises des remarques cinglantes de ses supérieurs hiérarchiques. Celles-ci ne changèrent néanmoins en aucun cas la mentalité du Nautolan, qui continue de rester tel qu'il est. Extrêmement franc, cette qualité peut s'avérer être à double tranchant lorsqu'il s'agit d'annoncer des choses désagréables ou mauvaises à entendre mais, fidèle à lui-même, il n'en a cure.

Altruiste au possible, il ne laisse jamais de côté quelqu'un dans le besoin ou demandant une quelconque aide et peut même aller jusqu'à risquer sa vie pour des personnes dont il ne sait rien. Il ne se considère cependant pas comme un héros et pense au contraire que ses agissements sont tout ce qu'il y a de plus normal.

Son entraînement militaire ainsi que ses tentacules crâniens - bien que plus efficace dans un milieu subaquatique - lui confèrent des sens considérablement aiguisés. Quant à sa voix, elle s'avère être relativement grave et particulièrement profonde, lui conférant un charisme remarquable.

Très tolérant, Londuu apprécie aussi bien les Ithoriens que les Humains ou les Voss. Si la personne qui se trouve en face de lui le tient en estime et le traite convenablement, il lui rendra la pareille. En outre, il respecte profondément les valeurs de la République, mais un peu moins ses sénateurs et ses bureaucrates. D'un autre côté, loin d'être une victime des idées propagées sur l'Empire, il n'abhorre pas celui-ci mais considère simplement que tous les crimes dont les Impériaux se sont rendus responsables sont imprescriptibles. Quant à l'Ordre Sith, il préfère même ne pas en parler tant il l’exècre, lui et ses différents dogmes. Il ne sait cependant que penser de l'Empire Zakuul qui se reconstitue peu à peu, se demandant s'il redeviendra un jour une menace pour les mondes du noyau. Il a de plus un profond respect envers les Ordres Jedi et de Revan pour leurs idéaux, et regrette fort que le premier ait été expulsé de Coruscant par Smepp Bonamodo.


« Description psychologique »

Faisant parti de l'espèce amphibie des Nautolans, Londuu s'avère être un individu plutôt lambda. S'il  domine généralement ses interlocuteurs de par son mètre quatre-vingt seize et sa masse corporelle d'environ quatre-vingt dix-huit kilos, il n'en reste pas moins un Nautolan tout à fait ordinaire. Il ne possède par conséquent aucune chevelure et dispose, à la place, de plusieurs membres tentaculaires dont les tâches, d'un vert plus foncé que celui de sa peau, prennent la forme de rayures espacées de manière régulière tout le long de ses tentacules. Plusieurs d'entre elles, comme celles pendant sur son torse, sont cerclées de petits bijoux métalliques brillants d'une couleur argent virant au cuivre lorsqu'elles sont frappées de lumière. Ses yeux, d'un noir profond et insondable, sont teintés de marron aux extrémités. Entre ces deux orbites oculaires s'élève un petit nez peu élancé et relativement fin et plat. Ses lèvres émincées se teintent elles aussi d'un marron plutôt clair lorsque l'on se rapproche de la bouche elle-même.

Sa peau est colorée de vert comme celle de tous ses compatriotes, néanmoins, elle se clairsème ci et là de vert plus clair tendant alors presque sur une teinte sablée.

Cependant, Londuu reste facilement identifiable de par la longue cicatrice qui barre son œil gauche et qui descend jusqu'en bas de sa joue, souvenir douloureux de sa fuite sur Nar Shaddaa. En outre, ses nombreux tatouages lui permettent également de se démarquer, bien qu'étant le plus souvent recouvert d'une armure complète. En effet, il arrive que l'on puisse distinguer quelques arabesques dépassant du col de sa cuirasse et remontant le long de son cou et de sa nuque. Ce n'est néanmoins que la partie visible de l'iceberg, puisque son torse entier ainsi que ses bras et ses mains sont entièrement tatoués de longues arabesques dessinant des lignes fines et élégantes tout le long de son corps. Ces symboles sont en quelque sorte l'héritage familiale du Nautolan, puisque son père et ses ancêtres ont porté le même en leur temps.

Il arbore généralement un visage calme quelque soit la situation. Cependant, nombreux sont ceux qui vous diront qu'il existe deux Londuu : celui des missions et celui des repos. Le premier montre un visage toujours aussi calme mais bien plus fermé, presque sans émotion, tandis que le second laisse place a des sourires joyeux et des rires tonitruants.

Sa tenue civile se compose d'une combinaison simple noire teintée par endroit de blanc. En combat, il opte pour une armure de la République blanche et jaune quasi-complète, remplaçant juste l'habituel casque par un viseur lui permettant de localiser ses cibles avec plus de précision. Par ailleurs, son armement lui est semblable puisqu'il utilise un canon d'assaut modèle Havoc pour se battre. Il possède également un petit pistolet blaster qu'il utilise en cas d'urgence ainsi qu'une vibro-épée noire.

Grand et fort, Londuu dispose de la carrure parfaite du soldat. Véritable mastodonte fait de muscles, l'agilité qu'il perd de par son épaisse musculature est compensée par sa puissance de frappe, aussi violente qu'efficace.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Londuu Rhes

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 10/06/2015
• Âge du personnage : 34
• Race : Nautolan
• Localisation : Coruscant
• Allégeance : République

• Inventaire :
- Canon d'Assaut modèle Havoc
- Pistolet Blaster
- Vibro-épée noire
- Armure de soldat de la République


MessageSujet: Re: Datapad de Londuu Rhes   Dim 31 Jan - 20:02

Accès au dossier n°3...


« Histoire personnelle »

Il se releva de son abri et, armant son canon, déversa un pluie de plasma sur les cibles qui lui faisaient face. Le doigt appuyé sur la gâchette, Londuu observait les projections holographiques d'ennemis s'effacer les unes après les autres sous le feu nourri qui s'échappait de son arme. C'était là son dernier entraînement avant la rencontre diplomatique sur Talay, il comptait donc bien le rentabiliser au maximum. Mais, alors qu'il continuait son tir de barrage vers les positions adverses, ses pensées s'égarèrent au-delà du combat, et au-delà de l'instant présent, vers la première fois où il effleura du bout des doigts une arme, vers son premier entraînement

Puis en un instant, sa vie toute entière défila dans son esprit.

Il se remémora tout d'abord son enfance, qui s'était avérée calme de son début jusqu'à sa fin. Les longues après-midi à jouer et à discuter avec ses parents sur Glee Anselm, à regarder le soleil faire ses rondes au dessus de sa tête, à se laisser aller aux courants marins pendant un moment avant de reprendre la route vers la maison, à observer des animaux qu'il trouvait toujours plus étranges et majestueux. Il ne se rappelait cependant plus du métier de ses parents mais se souvint n'avoir jamais manqué de rien auprès d'eux. Oh, il n'avait pas toujours eu ce qu'il désirait mais avait toujours mangé à sa fin dans une bâtisse modeste, mais douillette. Leur doux visage, leur gentillesse, leur pacifisme, leur compréhension restaient seuls gravés dans sa mémoire.

Le premier véritable problème qui lui arriva fut, alors qu'il allait sur treizième année de vie, sa première bagarre, si l'on peut appeler cela ainsi. D'autres enfants les avaient insultés, lui et sa famille et il se souvenait de chaque injure comme si cela avait été hier. Lui, déjà grand pour son âge, leur avait infligé une correction dont il devait encore sûrement se rappeler. Il avait fortement aplati le nez du premier et cassé plusieurs dents au second et était entré dans une colère si noire et si profonde qu'on aurait cru qu'un démon avait pris possession de son corps. Des adultes réussirent heureusement à le calmer après plusieurs dizaines de minutes de discussion. Mais, même si les autres enfants étaient terrorisés par ce qu'il venait de leur arriver, le plus traumatisé restait Londuu. La violence et la fureur dont il avait fait preuve le choquèrent et il resta plusieurs mois sans réussir à dire un mot. Jamais il n'avait voulu en arriver là, à démolir deux visages en à peine quelques secondes, et pourtant il l'avait fait. Pendant de longs mois, il s'était enfermé ainsi dans un mutisme total pour laisser libre-court à ses pensées, pour se questionner, se demander s'il était destiné à faire le mal et à provoquer la douleur, lui qui n'avait à l'origine que de bonnes intentions. Il se souvenait de ce jour, plus que de n'importe quel autre et se remémorait le vœux qu'il s'était fait, seul dans sa chambre, de ne plus jamais céder à un quelconque sentiment de colère, quel qu'en soit le prix. Cependant, il ne se désolait d'avoir rectifié les deux autres enfants, mais était bouleversé d'avoir fait cela sous le coup de la colère. Le temps passa et les querelles enfantines s'estompèrent peu à peu, mais sa promesse demeura.

Ce ne fut que quelque temps après que sa petite sœur, Shallyl, dont il ne se rappelait presque rien si ce n'était que ses traits, malgré son jeune âge, étaient aussi tendres que ceux de ses parents, arriva. Une grande fête fut organisée, on réunit la famille, les voisins, les amis, tous ceux avec qui l'on aurait pu célébrer cet heureux événement. Rapidement après sa naissance, on constata à l'unanimité que quelque chose d'étrange entourait ce jeune enfant. Londuu se souvenait que quelques fois, alors qu'il s'occupait d'elle, l'un des petits livres pour bébé qui traînait non loin de lui s'envolait quelques secondes. D'autres fois, c'était un datapad, ou un couvert qui décollait plusieurs instants avant d'atterrir. Ce genre d'incidents arrivant de plus en plus fréquemment, ses parents comprirent ce qu'il se produisait : sa jeune sœur avait un don pour manipuler la Force. Sans perdre de temps, ils contactèrent les Jedi qui vinrent récupérer l'enfant en quelques jours. Londuu fut attristée du départ de la petite dernière mais n'eut guère son mot à dire dans cette affaire. Et même s'il avait eu le pouvoir d'y changer quoi que soit, il s'y serait refusé. Il savait qu'en suivant cette voie, elle dispenserait le bien et le bonheur sur son passage et c'était la plus belle chose qu'il pouvait espérer. Il se remémorait les adieux, qui furent courts mais emplis d'émotion. Il revit le sourire de sa mère, les larmes de son père et entendit une nouvelle fois les pleurs de Shallyl alors que les Jedi l'emmenait.

Le départ de sa sœur fut suivi du sien quelques temps après. En effet, il avait longuement réfléchi à ce qu'elle allait devenir et décida que lui aussi se devait d'aider ce qui en avait besoin. Malheureusement, contrairement à elle, il ne disposait pas de talents exceptionnels pour manipuler quoi que ce soit. Alors, il prit la décision de devenir soldat. Il savait que cette voie l'éloignerait définitivement de ses parents et de leur pacifisme mais il ne pouvait se résoudre à passer sa vie entière sur Glee Anselm à penser à sa propre personne. Il redouta un moment de leur annoncer son choix, par peur de leur réaction. Néanmoins, lorsqu'il leur apprit sa décision de partir pour Coruscant, ils réagirent d'une manière qui l'étonnait encore. Ils ne se mirent pas en colère, comme s'ils avaient toujours su que cela arriverait et respectèrent son choix, mais face à l'idée que leur enfant allait probablement causer des morts, ils le sommèrent de ne plus revenir chez eux, de crainte d'accueillir non plus un homme mais un meurtrier sous leur toit, chose qu'ils se refusaient catégoriquement. Acceptant cette requête qui résonnait en lui tel un ordre, il partit, le cœur lourd et chagriné à l'idée de ne plus jamais revoir ses parents, mais heureux de savoir qu'il allait enfin pouvoir se rendre utile. Mais avant qu'il ne quitte pour toujours sa planète, son père lui proposa d'accomplir une dernière chose pour lui : se faire tatouer sur le torse entier de longues arabesques, symboles familiales depuis des générations. Il accepta cette dernière demande de son père avant de partir vers d'autres horizons.

Lorsqu'il arriva sur Coruscant, il déchanta très vite. La vision qu'il avait eu de cette planète et la réalité qui s'en échappait était en tout point opposées. Il s'était imaginé une véritable planète-ville rayonnante, puissante et magnifique et n'avait trouvé qu'une cité industrielle laide et répugnante. La vue du temple Jedi en ruine le désola et il espéra au plus profond de son âme que sa sœur se débrouillait et allait bien. Le seul point que son esprit avait correctement imaginé était l'hétérogénéité de cette planète. A chaque coin de rue, il croisait de nouvelles espèces qu'il n'avait jamais ne serait-ce qu'entraperçu auparavant. Il s'en émerveillait et se plaisait à questionner quelque personne qui lui paraissait agréable sur leur origine, leur planète, leur langue natale et sur la situation actuelle de la République et de Coruscant. Le nom de Smepp Bonamodo, qu'il connaissait comme étant le Chancelier, lui revint à plusieurs reprises et plus souvent en mal qu'en bien. Mettant ses sentiments et ses questions de côté, il fit finalement son entrée à l'académie militaire. Il rejoignit un groupe de recrues constitué de deux Humains, d'une Twi'lek et d'un Kel Dor. Il fit ses classes à leur côté et rapidement, des liens d'amitié se tissèrent entre les différents membres du groupe. Londuu se souvint qu'un jour, lors de leur entraînement, leur sergent instructeur ne cessait de les houspiller. Il hurlait sur les recrues qu'il fallait viser et beuglait que le prochain qui ratait sa cible aurait affaire à lui. Il fit alors exprès de tirer à côté de l'hologramme et se retourna vers son supérieur. Ses yeux furieux se braquèrent sur lui et il commença de nouveau à crier. Londuu, en face de lui, restait calme et gardait un visage neutre, ce qui l'exaspérait d'autant plus. L'instructeur fut finalement arrêté par un capitaine qui passait par là et tout le groupe pouffa lorsqu'il se fit à son tour réprimander. Leur entraînement se poursuivit ainsi dans une ambiance bien plus sereine dans les mois qui suivirent jusqu'à ce qu'arrive finalement la première mission

Un groupe de criminels avaient réussi à s'emparer d'une cargaison d'armes en route pour l'académie. Néanmoins, ce n'était ni plus ni moins qu'une troupe d'amateurs puisqu'ils n'avaient pas pensé à retirer le traqueur présent dans le véhicule ce qui permit de les retrouver instantanément. Pour cette opération, ils furent placés sous les ordres d'un vieux capitaine humain à la barbe grisonnante qui n'était pas exceptionnellement impressionnant mais qui s'avérait rigoureux et efficace. C'était leur première mission, l'occasion de montrer de quoi ils étaient capables et surtout, de sauver des vies en empêchant ces armes de tomber entre de plus mauvaises mains. Pour le vieil humain, cela ressemblait à un mission de routine simple mais la donne changea du tout au tout lorsqu'ils arrivèrent à l'entrepôt où étaient cachés les armes. Les bandits s'étaient déjà servis dans les caisses et étaient équipés de puissantes armes. Ils avaient établi un véritable périmètre formant un no man's land infranchissable. Le capitaine semblait perdu face à ces défenses organisées qui n'auraient pas dû exister selon les renseignements. Londuu prit alors les choses en main et ordonna à l'un de ses camarades d'envoyer une grenade fumigène pour avoir le temps de réfléchir. Il avait remarqué un endroit un peu en surplomb du bâtiment parfait pour un tireur d'élite et le désigna à ses amis. Zal Shir, le Kel Dor, s'empressa de monter à l'endroit indiquer et, dégainant son fusil se mit en position. Cependant, il fallait faire diversion pour que les criminels ne le remarquent pas. Ainsi, quand la fumée s'estompa et les échanges de tirs reprirent, Londuu se mit à pousser la caisse lui servant de couverture tout en restant à couvert derrière, pour attirer le feu sur lui. Au bout de quelques minutes, ce fut terminé. Tous les bandits gisaient devant eux, morts ou gravement blessés. La mission fut un succès total, mais il n'entendit plus jamais parler du capitaine qui avait perdu la face contre ses bandits...

Londuu et son groupe furent remerciés et le Nautolan se rappela que ce fut également ce jour là qu'il obtint son premier grade, devenant alors caporal. Peu à peu chaque membre du groupe trouva sa spécialité au combat : Aleskai Foskoll, l'un des Humains, resta simple et garda un fusil blaster pour rester parer à toute éventualité ; Tansav Maylyn, l'autre Humaine, devint une véritable experte en informatique et s'arma de deux pistolets blasters ; Zal Shir poursuivit sa route sur la précision et la discrétion et devint le tireur d'élite du groupe et Noyya Dusu, bricoleuse maligne, s'arma d'explosifs. Londuu quant à lui, souhaitait disposer d'une arme lui permettant de faire le plus de dégâts possibles en peu de temps et c'est de cette manière qu'il obtint son canon d'assaut modèle Havoc. Avec le temps vinrent de nouvelles missions diverses et variées dont il ne se rappelait plus vraiment qui furent toutes aussi couronnées de succès que la première et au fil du temps, le Nautolan devint en quelque sorte le leader de cette équipe.

Mais tout changea un jour de 54 ATC, lorsque l'escouade, ayant à ce moment acquis un peu de notoriété, apprit que Bonamodo avait financé sa campagne avec l'aide de l'Échange. Il ne leur en fallut pas plus pour douter de ce Chancelier qui s'était déjà révélé enclin à la tromperie et au mensonge par le passé. Au terme de plusieurs mois de questionnement, ils désertèrent ensemble l'armée en laissant pour unique message qu'ils ne désiraient pas servir un chef corrompu et trompeur. Emportant leurs armes et toutes leurs affaires, ils partirent se réfugier sur Nar Shaddaa, dans l'espoir que Bonamodo finirait par être destitué. Londuu et son groupe l'auraient volontiers démis de ses fonctions d'eux-mêmes mais ils n'avaient pas le pouvoir d'affronter seuls le groupe de mercenaires qu'il avait engagé pour le protéger. S'ils tentaient quoi que ce soit, ils couraient au suicide. Ils se résignèrent donc à patienter sur Nar Shadda, planète que le Nautolan apprit à détester. Les ruelles pouilleuses, les criminels à chaque angle et l'odeur pestilentielle s'échappant de presque n'importe où contribuait avec force à son dégoût. Cependant, il continuait de faire ce qu'il pouvait pour aider les gens dans le besoin. Il n'hésitait pas à déboîter quelques mâchoires et à casser quelques bras de bandits qui s'en prenaient à plus faibles qu'eux. Il évita cependant d'attirer trop l'attention et tout le groupe continua de faire profil bas pour ne pas éveiller les soupçons d'un trop grand gang qui pourrait les éliminer.

Néanmoins, les choses que l'on ne souhaite pas finissent généralement par se produire et cette fois-ci ce fut le cas. Londuu venait de mettre un terme à un énième racket lorsque l'un des bandits le menaça en lui promettant que son gang le retrouverait et le tuerait. Le Nautolan le laissa parler, ce n'était pas la première fois qu'un criminel le menaçait et ce ne serait probablement pas la dernière. Sauf que celui-ci disait vrai et n'avait pas proférer de simples injures. Le soir venu, alors qu'il rentrait, il fut pris en embuscade par deux groupes de trois hommes qui l'attaquèrent au corps à corps avec des vibrolames. Il activa le bouton d'alerte de son comlink pour prévenir ses coéquipiers et attrapa sa propre vibro-épée noire. Un premier groupe s'approcha et l'encercla avant de l'attaquer de toutes parts. S'il réussit à esquiver la plupart des attaques, plusieurs d'entre elles touchèrent son torse. Il reçut même une coupure au visage qui failli le rendre borgne. Ripostant comme il le pouvait, il réussit à se défaire de ses trois attaquants. Mais il était épuisé. Il s'était déjà battu une bonne partie de la journée et voilà qu'il recommençait. Il tenta de reprendre son souffle mais les trois autres hommes l'encerclaient déjà de nouveau. Il se releva et se remit en garde, le souffle court,  les poumons en feu et le visage et le torse endolori par les estafilades subies au premier round. Il s'apprêtait à faire face à ses nouveaux ennemis lorsqu'il entendit une détonation. L'un des hommes tomba. Une deuxième. Un autre. Le dernier, ne voulant pas subir le même sort que ses amis, lâcha sa vibrolame en criant et s'enfuit dans une ruelle. Sachant à qui il devait cette intervention miraculeuse, Londuu activa son comlink et remercia Zal.

Les années passaient et Bonamodo restait au pouvoir, sans que personne puisse y faire quoi que ce soit. L'escouade entendit même que le journaliste qui avait révélé les informations sur Bonamodo avait été retrouvé mort. C'était triste, mais c'était ainsi. Quand on osait parler pour dénoncer des crimes, ce n'était jamais sans risque et ça, Londuu et le groupe l'avait bien compris. Finalement, la délivrance arriva quelques années plus tard. Apprenant l'assassinat du Chancelier, l'escouade qui avait déserté quelques années plus tôt décida de retourner sur Coruscant, dans l'espoir d'être de nouveau accepté dans l'armée républicaine. A leur grande surprise, ils furent accueillis à bras ouverts par la nouvelle Chancelière. Réintégrés à l'armée, ils reprirent le service actif rapidement et une nouvelle routine de missions s'installa et de nouveau, ils n'essuyèrent que quelques défaites parmi toutes les opérations qu'ils réalisèrent. Au bout d'un certain temps, ils furent remarqués par le commandement, qui décida de les intégrer dans les Forces Spéciales. Londuu se souvenait avec plaisir de ce jour où on leur avait annoncé qu'il faisait désormais parti des forces d'élites de la République. Il n'avait jamais ressenti un tel honneur et une telle fierté. Ce fut également ce jour là qu'il fut promu capitaine en raison de ses excellents états de services.

Quelque temps après, ils furent envoyés sur Thyferra au cas où la situation dégénérerait avec l'Empire mais furent rapidement rappelés puisque les deux parties étaient parvenues à un accord leur permettant de se partager la planète. Lors de la tentative d'attaque chimique des Sith sur Coruscant, Londuu fut impressionné par le zèle des Jedi, qui s'attelaient à leur tâche avec rigueur et vigueur. Mais il fut surtout profondément déçu de se rendre compte que, s'ils n'étaient pas intervenus, Coruscant serait dans le même état que Mandalore. Il réalisa ce jour là que la République et son armée n'était pas aussi invincible que ce qu'il croyait et cela l'inquiéta profondément. Si quelques Sith étaient capables de causer une attaque réduisant la planète en poussière, que serait capable de faire une armée entière de Sith ? Si ce jour devait arriver, la République devra être prête et lui sera en première ligne pour empêcher ces énergumènes de s'en prendre à des innocents.


Londuu relâcha la pression sur la gâchette de son arme et releva doucement le canon. Toutes les cibles holographiques s'étaient éteintes. Il entendit une voix lui crier qu'il avait améliorer son temps de 0,7 seconde. Depuis que lui et son escouade avaient été désignés pour faire partie de la garde rapprochée de la délégation républicaine pendant la réunion sur Talay, il n'avait cessé de s'entraîner pour être prêt si quoi que ce soit devait arriver. Et il savait que ses camarades étaient comme lui puisque, chacun leur tour, ils s'essayaient à la simulation avant de réaliser un entraînement groupé. Face à des personnes qui rejetaient les idéaux de la République, mieux valait être prudent.

Il accrocha son canon aux fixations se trouvant sur son dos, tourna les talons et sortit de la simulation de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Londuu Rhes

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 10/06/2015
• Âge du personnage : 34
• Race : Nautolan
• Localisation : Coruscant
• Allégeance : République

• Inventaire :
- Canon d'Assaut modèle Havoc
- Pistolet Blaster
- Vibro-épée noire
- Armure de soldat de la République


MessageSujet: Re: Datapad de Londuu Rhes   Dim 31 Jan - 20:14

Accès au dossier n°4...


« Inventaire »


« Armes »


• Canon d'Assaut modèle Havoc




• Pistolet blaster simple




• Vibro-épée noire




« Armure »


• Armure de soldat de la République blanche et jaune



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Londuu Rhes

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 10/06/2015
• Âge du personnage : 34
• Race : Nautolan
• Localisation : Coruscant
• Allégeance : République

• Inventaire :
- Canon d'Assaut modèle Havoc
- Pistolet Blaster
- Vibro-épée noire
- Armure de soldat de la République


MessageSujet: Re: Datapad de Londuu Rhes   Sam 6 Fév - 21:06

Accès au dossier n°5...


« Équipe : The Oracle Squadron »


• Aleskai « Al » Foskoll


Photo:
 

Description physique:
 

Description psychologique:
 

Histoire:
 


• Tansav « May » Maylyn


Photo:
 

Description physique:
 

Description psychologique:
 

Histoire:
 


• Noyya « Tink » Dusu


Photo:
 

Description physique:
 

Description psychologique:
 

Histoire:
 


• Zal « Zash » Shir


Photo:
 

Description physique:
 

Description psychologique:
 

Histoire:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Datapad de Londuu Rhes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Datapad de Londuu Rhes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Datapad de Londuu Rhes
» Datapad de Vaakin Wolfinger
» Datapad de Rhaïlya Farron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie administrative :: Journal de bord :: Datapad-
Sauter vers: